Qui sommes-nous

/Qui sommes-nous
Qui sommes-nous2018-11-23T17:52:44+00:00

L’Union Chrétienne de Jeunes Gens / Young Men’s Christian Association (UCJG/YMCA) est un mouvement mondial, chrétien, œcuménique, laïc et bénévole, ouvert aux femmes et aux hommes, mais spécialement aux jeunes qui cherchent à partager l’idéal chrétien de construire une communauté humaine de justice, d’amour, de paix et de réconciliation pour la plénitude de vie pour toute la création.

L’UCJG/YMCA arrive au Cameroun dans les années 1920 et le tout premier groupe est affilié à l’Alliance Française des UCJG en 1924. Ce n’est qu’en 1951 qu’une Alliance Nationale voit le jour au Cameroun, dénommée « Alliance des Unions Chrétiennes de Jeunes Gens du Cameroun ». Elle est par la suite cofondatrice de l’Alliance Africaine des UCJG/YMCA en 1977.

Les circonstances politiques liées aux luttes d’indépendances ainsi que les restrictions des libertés individuelles conduisent l’Alliance Nationale des UCJG à œuvrer sous la tutelle de l’Eglise Evangélique du Cameroun (EEC) qui obtient son autonomie en 1957 et en fait son unique mouvement de jeunesse en 1989.

Suite à la loi n° 90/053 du 19 décembre 1990 sur la liberté d’association, l’Alliance Nationale des UCJG/YMCA obtient sa déclaration d’existence légale suivant le Récépissé n° 124/RDDA/CIS/BAPP du 30 juillet 1991 à Douala.

L’évolution du mouvement vers sa maturité n’a pas été un fleuve tranquille. Au plan interne, le mouvement s’est vu balkanisé. Au plan externe, il s’est éloigné des grandes familles africaine et mondiale des YMCAs.

Toutefois, l’engagement unioniste s’intensifiant, la volonté de se reconstruire dans l’esprit de la vision originelle du mouvement s’est accrue.

C’est dans ce contexte d’optimisme qu’en 2014, soutenu par le Secrétaire de l’Alliance Mondiale et le Secrétaire Général de l’Alliance Africaine des YMCA, une mission de ” recherche de faits ” a eu lieu au Cameroun sous la conduite de Carlos Sanvee, Secrétaire Général de l’Alliance Africaine des YMCA, qui y a effectué plusieurs visites, et présidé la Conférence Générale Quadriennale qui a mis sur pied un nous Comité Exécutif National. Dans le cadre de cette visite, les unions ont décidé de procéder à un “relookage” et de passer à un YMCA camerounais appelé “Conseil national des unions chrétiennes de jeunes Gens du Cameroun”, conformément aux normes internationales. Le Conseil National des Unions Chrétiennes de Jeunes Gens du Cameroun (UCJG) ou National Council of Cameroon Young Men’s Christian Associations (YMCA), qui regroupe tous les unionistes camerounais adopte l’acronyme « Cameroun-YMCA ».

Cette décision a été soutenue par une lettre de l’Eglise Evangélique du Cameroun, signée par son Président Général adressé au Secrétaire de l’Alliance Mondiale des YMCA, reconnaissant ainsi l’autonomie du Cameroun-YMCA.

Aujourd’hui le Cameroun-YMCA est présent dans les 10 régions du pays et se compose de 9 branches et 70 unions locales. En 2017, nous avons eu le grand honneur de recevoir le Secrétaire Général de l’Alliance mondiale des YMCA, Rev. Johan Vilhelm Eltvik au Cameroun pour une visite officielle qui a accompagné notre acceptation  en tant que membre à part entière de l’Alliance mondiale lors du Conseil mondial des YMCA de juin 2018 à Chiang Mai.

Le Cameroun-YMCA adhère à la Vision et à la Mission communes des UCJG/YMCA consacrées dans la BASE DE PARIS, adoptée en août 1855 laquelle stipule que : « Les Unions Chrétiennes de Jeunes Gens ont pour but de réunir les jeunes gens qui, acceptant Jésus Christ comme leur Sauveur et leur Seigneur, selon les Saintes Ecritures, veulent être ses disciples dans leur foi et dans leur vie et travailler ensemble à étendre parmi les jeunes, le règne de leur Maître. Nulle divergence d’opinion, si grave qu’elle puisse être, mais portant sur un sujet étranger au but précédemment établi, ne devra rompre l’harmonie dans les rapports fraternels entre les mouvements membres de l’Alliance Universelle ».

Elle adhère également à tous les autres textes subséquents de l’Alliance mondiale et de l’Alliance africaine, notamment les Défis 21 de 1998 et la Déclaration d’Accra de 2007.

Notre Vision : Renforcer les capacités des Jeunes pour la Renaissance Africaine.

Notre Mission :

Sur la base de nos valeurs chrétiennes et en accord avec la Base de Paris, nous aspirons à bâtir une jeunesse capable d’œuvrer pour la justice, la paix, la transformation (holistique des communautés, de la nation et de l’Afrique) sociale et le développement par la promotion d’une culture de leadership et de travail basée sur les principes chrétiens et des valeurs partagées.

Nos valeurs :

  • Unité,
  • Engagement,
  • Responsabilité,
  • Autodétermination,
  • Intégrité.