YMCA175 – Une journée de clôture riche en activités pour l’avenir du YMCA

//YMCA175 – Une journée de clôture riche en activités pour l’avenir du YMCA

YMCA175 – Une journée de clôture riche en activités pour l’avenir du YMCA

« L’autonomisation ne se donne pas, elle s’arrache » – en ce dernier jour du YMCA175, les orateurs et les intervenants ont tenu à ce que les délégués rentrent chez eux avec la volonté et le pouvoir d’agir. Plusieurs responsables ont en effet pris la parole dans le cadre de mini exposés et ateliers visant à partager leurs travaux et leurs expériences.

Source en anglais : https://www.ymca.int/ymca175-event/

La séance plénière a été ouverte par John Loughton qui a évoqué l’activisme moderne. Il a encouragé les participants en ces termes «… soyez toujours confiant, toujours compatissant et toujours prêts à faire face aux enjeux ». Lindsay Martin du YMCA de Greater Vancouver a quant à elle partagé son travail sur la réconciliation avec les communautés autochtones du Canada. Elle a déclaré en substance : « La réconciliation est un effort collectif – nous sommes tous responsables et nous avons tous un rôle à jouer ». Andrew Corley, PDG de Sioux YMCA aux États-Unis, à la suite de Lindsay, a déclaré : « Votre travail consiste à changer le monde. Mais vous devez d’abord prendre soin de vous, parce que si ce n’est pas le cas, vous ne serez pas en mesure d’impacter les autres ».

Le groupe de discussion sur l’engagement civique qui a tenu sa session en début de l’après-midi, s’est penché sur l’impact des jeunes sur leurs institutions et leurs gouvernements. De nombreux mouvements de jeunesse utilisent des pétitions en ligne, des campagnes numériques ou adressent des tweets à leurs dirigeants nationaux. Zoë Kelland de Global Citizen a déclaré : « Nous devons comprendre le pouvoir dont nous disposons. Parce que si nous ne croyons pas que nos actions peuvent changer les choses, alors nous travaillons en vain ».

La dernière grille programme de l’événement a porté sur le partenariat pour les objectifs de développement durable, et a examiné les moyens de les atteindre d’ici 2030. « La technologie nous aide à comprendre que nous sommes en train de créer un processus, mais lorsque nous vivons dans une réalité de désespoir, cela n’a aucune signification », a déclaré le Secrétaire Général de l’Alliance Mondiale des YMCA, Carlos Madjri Sanvee. « Il y a de l’espoir parce que YMCA et d’autres organisations parlent une langue commune. Le YMCA ne peut pas résoudre les problèmes lui-même, mais lorsque nous nous réunissons tous et que nous comprenons les revendications des personnes que nous servons, nous pouvons proposer des solutions concrètes ».

Le groupe de défense des Nations Unies a également organisé un atelier pour réfléchir aux moyens de renforcer les relations entre l’ONU et le YMCA. Ce groupe a expliqué que cela commence par une meilleure compréhension des mécanismes et des langages des Objectifs de Développement Durable (ODD). le Secrétaire Général de l’Alliance Mondiale des YMCA, en guise d’introduction à l’atelier a déclaré « Nous croyons à la consolidation de la paix, et nous croyons au multilatéralisme. L’ONU s’intéresse aux organisations de jeunesse comme la nôtre pour se rapprocher des jeunes ».

Lors de deux séances de brainstorming, le World Café a invité les délégations à réfléchir à sept scénarios concernant leur avenir en 2044. Ils ont exploré comment cela pourrait s’appliquer et l’impact que cela pourrait avoir sur les régions du monde. Le World YMCA devra s’appuyer sur ces résultats pour le lancement du processus de la stratégie du YMCA 2044.

Comme dit le proverbe, toutes les bonnes choses doivent prendre fin. Le YMCA175 a offert une cérémonie de clôture à l’image des participants : colorés, joyeux, divers et jeunes. Et le mouvement envisage déjà l’avenir, notamment le Sommet de la jeunesse de juin 2020 à San Francisco, aux États-Unis, et le Conseil mondial de 2022, qui se tiendra à Arhaus, au Danemark. Dans ses déclarations de clôture, le Secrétaire Général de l’Alliance Mondiale des YMCA a déclaré: «Quelque chose d’important et de positif s’est passé au cours des derniers jours et je crois que le YMCA ne sera plus jamais le même».

Source en anglais : https://www.ymca.int/ymca175-event/

By |2019-08-12T19:08:47+00:00August 9th, 2019|International|2 Comments

About the Author:

2 Comments

  1. […] Cliquez ici pour lire la suite  […]

  2. Diane Piameu 11 August 2019 at 21 h 04 min - Reply

    «Quelque chose d’important et de positif s’est passé au cours des derniers jours et je crois que le YMCA ne sera plus jamais le même»….

    Things are moving forward and we will surely be a part of the greatest achievements!!!!

Leave A Comment